LA REALISATRICE

Filomographie du réalisatrice
Hitomi KAMANAKA

Après avoir produit son premier film
« Uncle Suecha  » en 1990, Hitomi Kamanaka a étudié à l’Office National du Film du Canada grâce à une subvention du ministère de la culture japonais. Lors de son passage à la Paper Tiger à New York en 1993, une chaîne TV du cable, elle a travaillé en tant que « Media activist ».
Depuis son retour au Japon en 1995, elle produit des émissions télévisées et des films en freelance.
Ses films sont projetés dans le monde entier. « Hibakusha—At the End of the World « (2003) a été projeté plus de 400 fois et « Rokkasho Rhapsody« (2006) plus de 650 fois.
«  Comme l’abeille qui fait tourner la Terre » a été invité par des festivals dans le monde entier parmi les quels « Kaousiung Film Festival » de Taiwan, « New Youk Peace Film Festival » aux Etats-Unis, « Grean Film Festival in Seoul » et « Japon Woche » en Allemagne.
Dans ses films, Hitomi Kamanaka s’efforce d’impliquer les spectateurs en provoquant réflexions et discussions.

Films
En 1990 Uncle Suecha
En 2003 Hibakusha – At the End of the World
En 2006 Rokkasho Rhapsody
En 2011 Comme l’abeille qui fait tourner la Terre

Principaux prix
Hibakusha – At the End of the World
9e Grand Prix de Peace and Cooperative Journalist Fund of Japan
12e Grand Prix de Earth Vision de Tokyo Global Environmental Film Festival
28e Japan Catholic Film Prix
2003 Special award, Organization for national film liaison conference
1st Cultural Documentary Film Award, Agency for Cultural Affairs
Comme l’abeille qui fait tourner la terre
En 2011, six prix lui ont été décernés. Parmi lesquels, le 3e prix du Japan Film Pen Club, le 5e prix de Kinema Jumpo et The Waseda Journalism Award for cultural contribution.
Invité par plusieur festivals en Allemagne, à Formose, aux Etats-Unis, en Angleterre et en Corée.

Publicités